Millia gatso : Informations sur ce nouveau modèle de radar

Accueil » Actualités
Millia gatso : Informations sur ce nouveau modèle de radar

Il ne se passe plus d’une minute aujourd’hui sans qu’on entende des cris de familles meurtries par la perte d’un être cher suite à un accident de circulation. Ce phénomène d’ordre planétaire aux très lourdes conséquences a su réunir autour d’une même table de discussion d’éminents chercheurs et gouvernements de plusieurs pays. Inquiets face à la stupeur que provoque cette situation, ils souhaiteraient l’enrayer afin d’avoir moins de cadavres sur leurs routes respectives.

C’est donc à la suite de ce rassemblement d’idées que ces hommes intelligibles ont pu adopter le Millia gatso comme l’appareil de contrôle homologué pouvant leur venir en aide dans un tel processus. Qu’est-ce que c’est en réalité ? Quelles sont les véritables raisons qui ont poussé ces derniers à l’inclure dans leurs nombreuses campagnes de sécurité routière ? C’est à ces différentes questions que tentera de répondre cet article.

Le Millia gatso : qu’est-ce que c’est ?

Le Millia gatso est un radar mobile de dernière génération qui appartient à la famille des Dopplers. Utilisé pour mesurer la vitesse à laquelle roule une voiture, il est fonctionnellement installé depuis une autre automobile. Que son hôte (le véhicule qui reçoit le système) soit immobile ou en mouvement, cela ne gêne pas, car il peut aisément continuer à remplir toutes ses fonctions.

Quelle est la structure de cet outil révolutionnaire ?

On aurait pensé a priori qu’un tel système serait vraiment complexe à comprendre. Mais contre toute attente, ce dispositif est une simple association minutieuse d’éléments spécifiques. Lorsque ces derniers sont placés à des endroits bien précis d’un véhicule, ils jouent tous des rôles bien différents.

Vous avez ainsi en première partie l’antenne radar (RT2), le flash mobile (FT1) et son viseur. Mis en dessous de la plaque d’immatriculation, ce sont les véritables preuves à découvert de l’existence d’un tel d’un radar mobile sur un véhicule.

Ensuite, vous trouverez sa caméra installée sur le tableau de bord de son hôte qui lui permettra d’avoir de très belles images numériques. Enfin, votre découverte devra s’arrêter dans le coffre. En effet, ce dernier contient son SYSTEM BOX qui se compose d’un générateur de puissance, d’un sous-module de traitement et de son unité décisionnelle. Ce système bien engrangé parviendra donc en quelques secondes à extraire la bonne information dont les services compétents ont réellement besoin.

Quelles sont ses conditions d’utilisation ?

Pour obtenir de meilleurs résultats, ce dispositif obéit à certaines règles bien précises. Ainsi, si son véhicule porteur est en mode stationnaire, ce dernier devra être garé le long d’une chaussée rectiligne d’au plus 4 voies à une distance de 50 mètres maximum des voitures cibles. Ce qui est tout à fait différent s’il est plutôt en mouvement. En effet, pour qu’il obtienne un cliché valable, il faudrait que la différence de vitesse entre les deux automobiles (cible et porteur) soit égale à 20 km/h.

Comment fonctionne-t-il ?

Utilisé par les forces de l’ordre dans une voiture banalisée radar, ce dispositif est tout simplement extraordinaire. Pouvant verbaliser une voiture de jour comme de nuit, il est efficace et fonctionnel en toute saison. Muni d’infrarouge, il pourra donc réaliser ses œuvres sans perturber le conducteur de ladite voiture cible.

Quelques notes importantes

Très pointilleux, ce radar embarqué permet également d’avoir une marge de tolérance un peu plus élevée que les autres. En effet, au lieu de 5 %, lui, il prévoit plutôt une marge de 10 % pour une vitesse inférieure ou supérieure à 100 km/h.

Pour une utilisation optimale de cet outil lorsqu’il est en mouvement, le radar Millia gatso doit être implanté dans une voiture qui roule à 50 km/h maximum. Si la route qui subit ce contrôle comporte plusieurs voies, ce dernier doit être situé à gauche de celle-ci afin d’avoir un œil jeteur sur les voies qui l’entoure.

Au regard de tout ce qui a été dit, il est clair que le Millia gatso demeure l’outil que doit s’approprier tout État qui se soucie vraiment de la survie de sa population.

Dans la même catégorie