Tester une bougie de prechauffage, symptomes bougie hs ?

Accueil » Conseils et Services
Tester une bougie de prechauffage, symptomes bougie hs ?

Si l’on dispose d’un véhicule avec un moteur diesel. Sachez que les bougies de préchauffage constituent un élément important de la voiture. Leur rôle est tout simplement de créer un point chaud (environ 800 degrés) dans la chambre de combustion. Cela favorise grandement l’allumage du carburant ainsi que le démarrage du moteur. À titre indicatif, dès que l’engin est suffisamment chaud, les bougies de préchauffage n’auront plus aucune utilité. Il y a quelques symptômes à connaître pour savoir si les bougies sont HS. Si c’est le cas, il est important de procéder à un remplacement. Pour cela, mieux vaut faire appel à un vrai mécanicien si l’on est encore qu’un néophyte.

Le moteur fonctionne, mais la voiture ne démarre pas

Sachez que les récents modèles de voitures diesel disposent de plusieurs systèmes qui permettent une chauffe plus rapide de la chambre de combustion. Les bougies utilisées dans ces véhicules sont plus endurantes et plus fiables. Néanmoins, à force d’usure elles peuvent tomber en panne. Elles ne fonctionneront plus correctement. Pour tester bougie prechauffage, il faut démarrer le moteur. Si ce dernier fonctionne, mais que la voiture ne démarre pas, il y a de fortes chances que l’on soit en présence d’un symptome bougie HS. Cependant, rien ne garantit que c’est vraiment le cas. Il s’agit juste d’une indication. Il convient alors de réaliser un diagnostic chez son garagiste. Ce spécialiste pourra ainsi confirmer ou non la défaillance des bougies de préchauffage. À titre d’information, un moteur diesel possède plusieurs bougies de préchauffage. Si une seule de ces bougies ne fonctionne pas, cela ne se ressent pas. Cependant, si elles sont toutes HS. Le moteur ne démarrera pas correctement. Néanmoins, ce genre de situation demeure très rare. En effet, si on a l’habitude d’emmener sa voiture à l’entretien, les risques que les bougies soient HS seront minimes. Car il y a toujours un controle bougie prechauffage durant la maintenance. Un petit conseil alors, n’hésitez surtout pas à faire vérifier bougie prechauffage en cas de doute.

Les autres singes qui prouvent l’existence d’une bougie HS

Si l’on se pose interrogations comme comment tester bougie prechauffage ? Sachez qu’il est possible de le vérifier en étant attentif à certains signes visibles. Par exemple, si l’on constate une fumée bleuâtre durant la phase de démarrage. Cela signifie tout simplement que la combustion de certains cylindres n’était pas correcte. Si l’on dispose d’un véhicule assez récent, il y a sûrement un voyant qui indique le préchauffage. Si ce dernier se met à clignoter après le contact, c’est que sûrement, il y a un problème. Dans la majorité des cas, il s’agit sans doute d’une bougie qui ne fonctionne plus. Des fois les singes sont vraiment imperceptibles. En d’autres termes, ils seront difficiles à percevoir. Par exemple, la voiture démarre normalement cependant, on ressent quelques vibrations inhabituelles. C’est sûrement qu’un des cylindres ne fonctionne pas. Il y a de fortes chances qu’une bougie soit alors hors de service. Sachez également que si l’on n’arrive pas à faire démarrer la voiture durant les périodes de froids c’est qu’une des bougies de préchauffage est en panne. Dans certains cas, les problèmes peuvent aussi venir d’autre composant comme la batterie ou encore le système électrique de la voiture. Pour ne pas faire d’erreur, on conseille d’emmener la voiture chez votre garagiste. Ce dernier inspectera rapidement le moteur et ses composants. En seulement quelques minutes, il pourra déterminer si le dysfonctionnement est dû à la défaillance des bougies ou non.

Tester les bougies avec des outils de mesures

Il existe des équipements que l’on peut utiliser pour vérifier si une pièce est HS ou non. Par exemple, il est possible de tester des bougies de prechauffage avec un multimètre. Il s’agit d’un instrument qui mesure la tension, la résistance ainsi que l’intensité électrique d’un appareil. On y trouve souvent un commutateur qui permet de régler le multimètre. Pour ce genre de test, on conseille l’utilisation d’un multimètre numérique. C’est assez pratique puisqu’il va alors afficher précisément les mesures. Il n’y aura plus de calcul à réaliser. Dans tous les cas, il est important en premier lieu de démonter les bougies de préchauffage. Cette opération est assez facile puisque même un débutant en mécanique pourra le réaliser. Il suffit ainsi de brancher le fil rouge du multimètre sur le haut de la bougie et le fil noir sur le culot de la bougie. Si une des bougies montre des mesures différentes par rapport aux autres, c’est qu’elle est défaillante. Il ne reste plus alors qu’à la changer. Sur ce point, il est conseillé de toujours acheter une bougie identique aux anciennes. Cela évitera sans aucun doute des problèmes à l’avenir. Sachez qu’il y a d’autres méthodes qui sont utilisées pour savoir si une bougie de préchauffage est HS. Cependant, on considère que celle-ci est la plus simple et la plus rapide.

Dans la même catégorie